C’est épidémique. On ne sait pas vraiment d’où cela vient, c’est une des maladies les plus complexes à ce jour.

  • Les estimations et les traitements sont en constant changement car bactéries et co-infections changent constamment (adaptation)
  • C’est une bactérie appelée Spirochete
  • Il existe 3 formes:
    • Borrelia Burgdorferi (US)
    • Borrelia Afzelii (Europe)
    • Borellia Garinii (Europe)

Les médecins ont des difficultés à la diagnostiquer et à la traiter et il y a de nombreux rebondissements dans le traitement des symptômes et des médicaments…

STADE 1

  • 3 à 30 jours après la piqûre, lésion cutanée appelée érythème migrant chronique
  • (EMC) (découvert initialement par Lipschutz).
  • Cette lésion annulaire, non inflammatoire, est peu ou pas prurigineuse.
  • Le centre de la lésion est le point de piqûre et le diamètre évoluant de façon centrifuge peut atteindre 10 cm.
  • Cet EMC s’observe seulement dans 50% des cas mais sa présence est suffisante à l’établissement du diagnostic.
  • Il disparaît spontanément sans traitement au bout de 3 à 4 semaines.
  • Durant cette phase primaire peuvent survenir asthénie, fébricule, céphalées et myalgies.

STADE 2

  • Des troubles articulaires, neurologiques, dermatologiques, ophtalmiques et cardiaques peuvent apparaître.
  • Troubles articulaires: Le symptôme le plus courant de la maladie est l’arthrite de Lyme. Elle se caractérise par une monoarthrite brusque touchant les grosses articulations et particulièrement le genou.
  • Elle peut survenir après la morsure entre 2 semaines et 2 ans.
  • Troubles neurologiques ou neuroborrélioses précoces
  • Les méningoradiculites surviennent entre 5 et 90 jours après la piqûre de tique.
  • douleurs radiculaires sévères, troubles de la sensibilité, atteinte des nerfs périphériques et crâniens (syndrome de Garin-Bujadoux-Bannwarth), une paralysie faciale ou oculomotrice, une surdité soudaine ou encore des syndromes vestibulaires.
  • Les méningites, myélites et encéphalites complètent le tableau des troubles neurologiques
  • Troubles dermatologiques
  • Le lymphocytome borrélien est un nodule indolore d’allure lupoïde, de couleur rose, rouge ou bleue, mesurant de 1 à 5 cm, typiquement localisé sur le lobe de l’oreille chez l’enfant et sur l’aréole mammaire chez l’adulte.
  • Cette manifestation clinique est rare mais plus fréquente chez les enfants (7%) que les adultes (2%)
  • Troubles cardiaques et ophtalmiques
  • Plus rarement, une myocardite le plus souvent asymptomatique,
  • Troubles ophtalmiques variables dans 1% des cas..

STADE 3

  • Troubles neurologiques
  • Les neuroborrélioses tardives peuvent se produire entre 6 mois et plus de 10 ans après la piqûre de tique.
  • Encéphalomyélites progressives et polyneuropathies sensitives axonales sont les plus souvent constatées et associées à une acrodermatite chronique atrophiante.
  • Troubles dermatologiques L’acrodermatite chronique atrophiante touche essentiellement les femmes européennes et débute plusieurs mois ou plusieurs années après l’infection.
  • Le stade précoce de l’acrodermatite chronique atrophiante est caractérisé par une inflammation associée à un érythème diffus, bleu, violet ou rouge avec un changement de texture de la surface de la peau.
  • Les localisations sont variables : dos de la main, dos du pied, talon, genou, cuisse, fesses. La surface de la peau devient très fine et laisse transparaître le réseau veineux sous-jacent. Les pertes de fibres élastiques et de follicules pilo-sébacés se multiplient, l’atrophie progresse et devient définitive.
  • Arthrite chronique destructive Dans la phase tardive, les troubles articulaires non soignés ou résistants à l’antibiothérapie prennent une forme chronique et douloureuse.

En curothérapie voici comme est vue ce phénomène:

Maladie de Lyme : suite à morsure de tique physique, provoque des infections de divers organes et des douleurs partout. Des petits parasites éthériques en forme de tique sont dans le sang. La mère ressemble à une grosse tique nuageuse qui englobe la personne, et est fixée par 2 crochets dans le dos. La curothérapie peut accélérer le processus d’auto guérison.

Voici plusieurs vidéos sur la maladie de lyme:

Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3

Vidéo 4

Si vous avez des questions ou pour prendre rendez-vous, envoyez-moi un message ! 😉

Belle journée à vous !

Baptiste Thérapeute (Harmonisation énergétique des lieux et des personnes, Curothérapie & Tarot de Marseille)