Voici un problème qui donne bien du souci aux adolescents. Les causes sont multiples, ce qui fait qu’il n’y a pas de traitement à l’emporte-pièce.

 QUATRE CAUSES POSSIBLES

  • Intoxication intestinale ;
  • Filtre hépatique déficient ;
  • Filtre rénal déficient ;
  • Désordre hormonal de la puberté.

 Constante psychologique

  • Complexe d’autodépréciation.

 FACTEURS AGGRAVANTS

 Stress intense – Surmenage – Manque de sommeil – Mauvaise alimentation. Sur ce dernier sujet, précisons qu’il est inutile d’essayer un traitement si l’on ne supprime pas radicalement :

 1 – Biscuit secs.

 2 – Pâtisseries industrielles et sucreries en tout genre – Chocolats.

 3 – Lait et crème fraîche.

 4 – Viandes rouges – Steak tartare, charcuteries.

 5 – Sodas – Coca Cola.

 FACTEURS AMÉLIORANTS

  • Soleil ;
  • Activité au grand air ;
  • Détente.

 Processus de la pathologie

 Les jeunes atteints d’acné ont toujours la peau très grasse aux endroits atteints (généralement le visage et les épaules). Ce sont les glandes sébacées qui s’emballent en quelque sorte et s’infectent. Il est à noter que chaque poussée de pustules est précédée, pendant un jour ou deux d’un accès de peau très grasse et le fait de dégraisser la peau semble encore activer le processus.

 LES PROPOSITIONS OFFICIELLES

 Séances d’U.V., diverses pommades aux antibiotiques, voire à la cortisone, savons acides. Les traitements externes sont toujours dangereux car ils tendent à enfermer cette forme d’émonctoire salutaire, voire indispensable, certains organes internes ne faisant pas le travail. Cela revient donc à shunter un fusible.

 Le Roaccutane® est une solution extrême dont les risques graves ne sauraient être ignorés par le patient. Ces risques, d’ordre psychologique, peuvent conduire au suicide. Par ailleurs, il peut provoquer une sécheresse de toutes les muqueuses, cholestérolémie, hépatite et surtout risque de malformation congénitale des bébés des mères sous traitement, ou au moins d’avortement. D’après la F.D.A. (Food and Drug Administration) plus de 1 000 enfants sont nés aux U.S.A. avec de graves malformations dues au Roaccutane. Cela va sans compter les 1 000 avortements spontanés et les 7 000 avortements déclenchés après repérage des malformations in utero.

LES REMÈDES ALTERNATIFS

Il convient d’essayer de comprendre au départ quel filtre est en défaut : foie, rein ou intestin. Mais voici un traitement qui a toutes les chances de succès :

 ➢ PRÊLE : décoction

 4 tasses par jour pendant 1 mois puis une tasse pendant 2 à 3 mois pour consolidation.

 Préparation : Acheter 500 g de prêle en herboristerie ou en diététique, de préférence avec garantie bio. Tremper 40 g dans 1 litre d’eau pendant 8 heures ou une nuit. Faire bouillir 15 min infuser 20 min. Filtrer Compléter à 1 litre Garder au frigo (attention si la décoction s’épaissit et prend un goût de levure : la jeter elle n’est plus efficace).

Voici plusieurs vidéos qui abordent le sujet:

Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3

Vidéo 4

Si vous avez des questions, je suis disponible avec plaisir.

Belle journée à vous !

Baptiste Thérapeute (Naturopathe Curothérapeute Certifié, Curothérapie & Tarot de Marseille)